Follow me on   Menu
FR EN
Newsletter
Sofronis Arts: deux pépites d’or !

C’est le 18 mars 2016 à la Galerie Sofronis Arts, dans le Grund, que quelques privilégiés (dont je faisais partie !!) ont été conviés à la présentation du dernier livre de Catherine Örmen « L’art de la Mode », paru en octobre 2015 chez Citadelles & Mazenod, et qui vient de recevoir le Prix « Coup de cœur » décerné par la maison de ventes Drouot.


Première pépite d’or de la soirée: la conférence de Catherine Örmen

Catherine, une jolie femme à la crinière sauvage parsemée d’éclats de lumière et au regard bleu acier translucide, nous a transportés dans une conférence passionnante sur l’évolution de la mode au travers les siècles : depuis 1715 jusqu’à nos jours.

Ce voyage dans le temps nous a permis aussi de réfléchir à plusieurs questions profondes : la mode est-elle un art ? Sinon, comment faut-il la considérer ? La mode est-elle une manière d’être ou de paraître ?

Découvrir l’histoire des vêtements (des femmes et des hommes) ; des tenues d’apparat ou de représentation ; des vêtements créés pour des circonstances particulières nous ont fait comprendre combien l’histoire du vêtement est indissociable de la sociologie. Car la mode, ce n’est pas seulement les tissus que l’on porte, mais c’est aussi: les accessoires, le maquillage, les produits de beauté, le parfum… Tous ces éléments ont impacté et modifié les corps, particulièrement celui des femmes, au fil des siècles.

Souvent utilisé comme un moyen d’affirmation de son appartenance à un groupe social ou culturel ; de son rang, son pouvoir et/ou sa personnalité, la mode pendant longtemps, fut réservée aux seules élites aristocratiques et bourgeoises.

Avec la révolution industrielle, l’offre s’est mise à devancer la demande et les couturiers ont pris le pouvoir, imposant leurs créations et continuant à transformer les silhouettes.

Le marketing devenu roi, toujours à la recherche des besoins des consommateurs, a ensuite grandement contribuer à élargir cette notion de mode, qui est alors devenue mondiale et s’est uniformisée d’un bout à l’autre de la planète.

La conclusion de Catherine ? « La mode est un art. Un art dont la vocation est d’embellir, de séduire et de susciter l’émotion. »

Diplômée de l’École du Louvre, de l’École du Patrimoine et ancienne élève du Studio Berçot (stylisme de mode), Catherine Örmen est aujourd’hui commissaire indépendante et experte en valorisation du patrimoine mode, lingerie et luxe. Elle est l’auteure de plusieurs ouvrages de référence sur l’histoire de la mode.

Deuxième pépite d’or de la soirée : l’exposition photo «An Impertinent Innocence»

À l’occasion de cette même soirée a eu lieu le vernissage de l’exposition photo du très talentueux artiste Yoichiro Sato, photographe de mode et réalisateur de film, né à Tokyo au Japon. Quelle chance d’avoir pu savourer les commentaires et les explications donnés par l’artiste en personne !

Il a commencé sa carrière de photographe de mode indépendant en 1982 avec des commandes pour les magazines français Cosmopolitan et Biba. En 1987, il a travaillé à Paris pour de nombreux magazines français et européens. Ses séries ont été présentées dans Elle, Marie Claire, Figaro Magazine, Cosmopolitan, Grazia Italie, Vogue Bambini, Vogue Sposa et divers autres magazines internationaux. Il a réalisé en parallèle des campagnes publicitaires pour L’Oréal,

 

Renault, Cacharel enfant, Yves Rocher, la Samaritaine…

En 1998 il est parti pour les États-Unis et s’est installé à New York. Là aussi, il a travaillé pour les plus grands magazines de mode tel que Glamour USA, Self USA, Elle USA, Guess Kids et bien d’autres encore.
En 2003, il est revenu à Paris, sa ville de cœur, dans laquelle il réside aujourd’hui. Il continue à travailler pour des grands magazines de mode et des grandes marques.

 

Allez voir son exposition ! «An Impertinent Innocence» est un vibrant hommage aux femmes, aux courbes, à la beauté, à l’innocence et à la liberté. Une exposition à découvrir sans plus tarder, jusqu’au 13 mai 2016, à la Galerie Sofronis Arts (12 rue Munster L-2160 Luxembourg)

Le réveil de l’image au printemps

Le printemps, c’est par définition la saison de la renaissance !

La nature sort doucement de sa torpeur hivernale...

Les arbres bourgeonnent, les fleurs colorées égayent nos villes, nos campagnes, les oiseaux chantent...

Les jours s’allongent et les bienfaits de la luminosité apportée par le soleil commencent à se ressentir sur notre humeur, notre façon d’être, de nous comporter, de nous vêtir et bien sûr aussi celle de notre entourage !

Savons-nous nous faire du bien ?

C’est la question que je me suis posée en observant les miracles de la nature ! De prime abord, la réponse « Oui » semble évidente. Et pourtant, cette question anodine que je pose régulièrement lors des bilans d’image que j’effectue pendant mes coachings, est très révélatrice et bien plus complexe qu’il n’y paraît !

Prendre soin de nous ne se résume pas seulement à l’apparence.

C’est en prenant conscience des différents aspects de notre personnalité et de notre image unique que nous pouvons prendre soin de nous-mêmes et adapter ce qui cloche (et là je ne parle évidemment pas des cloches de Pâques…) pour faire sonner et chanter notre personnalité et notre image à l’unisson avec ce beau printemps qui commence !

Les 3 clés pour harmoniser notre image

Clé n° 1 : Notre image réelle, notre apparence, on la retrouve au travers du langage corporel et du langage vestimentaire.
Cela veut dire que l’on tient compte à la fois de notre morphologie, nos mimiques, nos expressions du visage, mais aussi du choix et de l’assemblage de nos vêtements, des matières, des couleurs, des accessoires, du parfum… C’est en faisant ce zoom sur notre perception de nous-même que l’on peut jeter les bases de notre image et de notre communication ! Quel est alors le score ? Plus de « plus » ou plus de « moins » ?

Clé n° 2 : Notre image intérieure (psychologique), qui est la résultante de nos expériences, de nos perceptions, de ce que l’on voit-entend-ressent.
Elle prend racine dans notre propre histoire et nos expériences et est liée à notre famille, notre groupe social ou professionnel. C’est en faisant le point sur ces différents domaines que nous alignerons notre image avec notre identité et ce que nous voulons être ! Il nous est impossible de ne pas communiquer, puisque nous sommes d’abord vus. La prise en compte de nos représentations mentales et émotionnelles sera capitale pour développer notre image et notre estime de soi.

Clé n° 3 : L’image reçue, celle que les autres perçoivent de nous.
C’est l’interprétation que les autres ont de nous-même en fonction de leurs propres perceptions. L’important c’est que notre image sonne juste par rapport à nous-même. Qu’elle soit crédible par rapport aux autres. Qu’elle soit stratégique par rapport à nos objectifs et nos ambitions. Et bien sûr qu’elle soit confortable par rapport à nous-même. Last but not least, nous ne plairons jamais à tout le monde et c’est tant mieux ! Nous sommes parfois confrontés à des personnalités très éloignées de la nôtre. Alors restons cool par rapport l’étiquetage et à la réaction des autres !

Réveillons notre style ! 3 astuces pour nous booster

1/ Mettre en avant nos Atouts.
Au fond, nous savons tous quels sont nos points forts !
Nos yeux, par exemple : un peu de mascara et de fard à paupières pour faire pétiller notre regard !
La coiffure aussi ! Lorsque je travaille sur l’image, je fais très attention à la morphologie du visage et à la personnalité pour trouver la coupe de cheveux et/ou la couleur idéale qui correspondra le mieux à la forme de visage et surtout à la personnalité de chacun.

2/ C’est le printemps, osons la couleur !
Pourquoi ? Comme le chante Johnny Hallyday : « Noir c’est noir, il n’y a plus d’espoir ! »
Alors laissons de côté le noir, le gris et les couleurs sombre en total look ! Grâce aux couleurs, et par un jeu d’illusion d’optique, nous pouvons équilibrer et corriger notre silhouette ou encore apporter de l’éclat à notre visage.
Attention néanmoins : pas plus de trois couleurs ! C’est une règle bien connue des spécialistes du style. Trop de couleurs tuent la couleur ! Oui à la couleur, mais non à l’effet bariolé, « too much » et brouillon !

3/ Les accessoires personnalisent et signent notre style !
Les accessoires font la différence.
Pour nous, les filles, les sacs, les belles ceintures, les bijoux (un sautoir, des boucles d’oreilles lumineuses), des escarpins fins… ou bien des Adidas rouges, il y a mille et une façons de révéler notre style et personnalité !

Pour vous messieurs, les cravates et les pochettes toujours dé-coordonnées, style oblige ! Les chaussures assorties à la ceinture, les montres, les chapeaux ou pour les plus cool, les baskets, la casquette ou le sac bandoulière apporteront une touche et un cachet supplémentaires à votre allure et à votre style !

En conclusion, vive le renouveau du printemps ! Prenons soin du fond et de la forme de notre image, pour donner des ailes à notre humeur !

Lunch Chrono FFCEL – Impact et présence positive

J’ai eu l’honneur de donner, le 23 mars 2016, une conférence pour la Fédération des femmes cheffes d’entreprises (FFCEL) dans le cadre chaleureux et accueillant du restaurant Um Plateau.

Je suis intervenue sur les thèmes suivants : « Vous êtes votre meilleure carte de visite — Développez votre présence positive et votre impact d’entrepreneure ».

Plus de 90% de notre communication passent par notre image, notre attitude et notre magnétisme ! Certaines femmes entrepreneures ont conscience de la puissance et de l’impact de leur savoir-être et paraître. Elles sortent du lot et attirent le succès en sachant affirmer, renforcer et conforter leur image de cheffe d’entreprise !

Lors de cette conférence, j’ai abordé la psychologie de l’image (Comment vous voyez-vous, vous-même et comment les autres vous voient ?), la construction de son identité (Nos relations interpersonnelles) ; les jeux psychologiques ; le vêtement et le leadership et l’importance de l’apparence. Le tout pour arriver à l’affirmation et confirmation de l’image comme cheffe d’entreprise.

Il va de soi que la démonstration peut aussi s’appliquer pour les hommes ! L’affirmation de soi n’a que faire du genre…

Un grand merci à toute l’équipe très professionnelle du restaurant Um Plateau ; aux deux supers organisatrices (Patricia Sciotti, Femmes Magazine et Nathalie Fioriti-Galampoix, ISM Conseil) mais aussi aux 27 femmes entrepreneures qui ont assisté dynamiquement à cette conférence et partagé leurs expériences, leurs points de vue et alimenté des débats forts intéressants !

Les tendances printemps/été 2016 pour les femmes

Le printemps est là !

« Libérée, délivrée, Désormais plus rien ne m’arrête », chante Elsa dans la Reine des neiges ! C’est ma prédiction pour « nous les filles » pour ce printemps/été 2016 !

La tendance de ce printemps 2016, sera au romantisme avec des robes longues, des matières fluides, des manches à volants, des broderies et des couleurs tout en douceur, pastel.

Jouez avec des robes longues look nineties à la Kate Moss; surfez sur la tendance argent et soyez éblouissante de lumière!

Le choix sera vaste avec les incontournables imprimés graphiques ou encore les motifs tribaux, sans oublier les intemporelles rayures, fines, larges monochromes…

À vous de jouer!

Tendance printemps/été 2016 : robe blanche Taaora courte avec broderie style bohème.

Le retour de tendance argent/métal sera éblouissant comme chez Vanessa Seward avec sa combi pantalon ample bohème ou Courrège qui a imaginé ce look à l’allure épuré pantalon droit -pull blanc, Paul & Joe nous séduit avec son mini short et son tee-shirt en paillettes argentées orné d’une broderie noire en forme de coeur.
Paco Rabane nous fait voyager dans vers une destination tribal / futuriste, mini jupe indienne et blouson argenté avec zip.

Tendances rayures !
Avec style Sienne Miller porte, un chemisier et une jupe à rayures noires & blanches, verticales qui allongent la silhouette !

 

Tendance, le néo-ethnique de Valentino

Une des variations du thème ethnique par Valentino se décline par une longue robe aux imprimés évoquant la savane, ornée d’un collier de plumes sous à col brodé. La silhouette androgyne se dessine large plastron de cuir.

 

Tendance sportwear, le comeback

Qui l’eût cru ?
Exit les escarpins, welcome aux baskets pour un look entre sport et mode !
Stan Smith, the must to have !

Basket Céline Love Life !

Les tendances printemps/été 2016 pour les hommes

Messieurs cet été sera coloré: le rouge, le vert gazon, l’orange ou le kaki...

Plus sages, les couleurs sable ou beige pour les plus timides d’entre - vous!

Du côté vestiaire, les bombers de l’armée seront à la une !

Dolce & Gabanna, Louis Vuitton ou Saint Laurent jouent avec la soie. Ils proposent des chemises aux motifs évoquant l’orient, la chine: le tigre, les bambous … On the street, look sportwear : survêtements et baskets !

Quant à la salopette du mécano, elle fait son grand retour!

Alors, c’est clair: l’été sera Show! Et en été, le rouge passe et gagne !

Pour vous, messieurs, ce printemps sera resplendissant et flamboyant !

Faites votre entrée printanière en puissance sur le devant de la scène et portez du rouge Ferrari !

Berlutti
Pull élégant, pantalon rouge et baskets vernies grises.

 

Maison Margiela
Avec ce costume couleur cuivre vous brillerez sous les feux de la rampe – Bottes cloutées rouge corail - Trench long spectaculaire, structuré aux épaules par des pattes. Illusions d’optiques idéales pour avoir une carrure de nageur !

 

Flower power dans l’open space !
La nature adoucirait-elle les mœurs ? Ce printemps/été 2016, des roses, des baies, des oiseaux viennent ornementer vos costumes sombres de l’hiver !

 

Plus sage et intemporel en Valentino
Trench homme couleur sable.

 

Les tendances Denim
Combinez votre pull graphique noir & blanc, votre chemise ou sweat-shirt avec un jean brodé Dolce & Gabbana.

Restons en contact !

N'hésitez pas à me contacter pour tout renseignement complémentaire ou prise de rendez-vous (du lundi au vendredi, de 8h30 à 18h00).

68, rue de Beggen • L-1220 Luxembourg • Tel : (+352) 661 88 77 55cmigueres@atoutimage.com